Orangerie du Roy - Bougie Parfumée


  Senteur d'Histoire reformulé


Versailles, 1er Septembre 1686

La fleur d’oranger était la senteur favorite du roi Louis XIV. ORANGERIE DU ROY nous fait redécouvrir la fleur d’oranger, avec un accord frais ponctué de notes aromatiques soutenues par des bois nobles. Bougie parfumée 180g (~40 heures). A base de cire végétale. Mèche coton.

  

Signature Louis XIV

35,00€ TTC

Donnez votre avis

Orangerie du Roy - Bougie Parfumée

Orangerie du Roy - Bougie Parfumée


  Senteur d'Histoire reformulé


Versailles, 1er Septembre 1686

La fleur d’oranger était la senteur favorite du roi Louis XIV. ORANGERIE DU ROY nous fait redécouvrir la fleur d’oranger, avec un accord frais ponctué de notes aromatiques soutenues par des bois nobles. Bougie parfumée 180g (~40 heures). A base de cire végétale. Mèche coton.

  

Signature Louis XIV

Secret d'Art :  l'extraction de la fleur d'oranger   


L’essence de fleur d’oranger est une huile essentielle obtenue par extraction par entrainement à la vapeur des fleurs fraîches de l’oranger amer, Citrus bigaradia ou de l’oranger doux, Citrus aurantium.


La plus prisée est celle issue des fleurs de l’oranger bigaradier que l’on appelle: Néroli bigarade. La plus grosse partie de l’huile essentielle de Néroli bigarade vient d’Italie, d’Espagne, de Sicile, d’Afrique du Nord et de la région de Grasse en France.


La récolte et la distillation des fleurs ont lieu de la fin avril à début juin dans la région méditerranéenne.


Le rendement varie en fonction des conditions climatiques et des conditions d’extraction. En moyenne, une tonne de fleurs donne 1 kg d’huile essentielle, ce qui explique le prix élevé du petit flacon d’huile essentielle de Néroli.




Histoires de Parfumeur, Secrets de Parfumeur   


  
Orangerie du Roy

Un Parfum d'Art et d'Histoire ®
signé
Bertrand Duchaufour, Nez du parfum

Bertrand Duchaufour - Historiae



" La douce caresse d’une fleur d’oranger sur la peau, cueillie lorsque le Soleil est au Zénith et inonde de lumière l’Orangerie du Roy.


Les premières notes du Petitgrain suggèrent les branches élancées et les feuilles vertes des orangers du Roy.


Elles se colorent des touches acidulées de l'Orange, mêlées à celles du Citron et de la Bergamote, du Basilic et de la Menthe, présents en clin d’œil aux aqua mirabilis de l’époque.


En cœur, la Fleur d’Oranger déploie ses pétales soyeux. Leurs reflets dorés, enrichis par ceux de l'Ylang-Ylang et du Seringa aux effluves miellés, répondent à ceux du Roy Soleil. Dans un murmure, elle diffuse son parfum précieux, en échos au Chèvrefeuille. La Lavande et le Thym ponctuent tous ces parfums de fleurs blanches.


En fond, le Patchouli, le Vétiver et la Mousse de Chêne prolongent ce moment passé à déambuler entre ces arbres aux fleurs précieuses. Les Muscs enivrants bercent nos pas."

Bertrand Duchaufour




Pyramide olfactive


Notes de tête 
: Citron, Orange Douce, Bergamote, Petitgrain, Basilic, Menthe Crépue 

Notes de cœur : Fleur d’Oranger, Ylang, Chèvrefeuille, Lavande, Thym, Seringa

Notes de fond : Patchouli, Vétiver, Mousse de Chêne, Musc




Notes et références bibliographiques

 [1] Béatrice FINK, Simon Barbe : Le Parfumeur royal. Coll. « Les Traités de cosmétologie de la Bibliothèque interuniversitaire de Pharmacie ». 1992 [compte rendu], Dix-huitième Siècle,  Année 1993,  Volume 25,  Numéro 1,  p. 522.

Historicité : réinterprétation et reformulation de recettes historiques à base de fleur d’oranger, inspirées du célèbre parfumeur Simon Barbe, parfumeur du Dauphin et auteur de l’ouvrage de référence « Le Parfumeur Royal » paru en 1699.
Poids : 525g
Fabrication : française.
Parfumeur d'Art : Bertrand Duchaufour
Editeur du Parfum d'Art : HISTORIAE, Manufacture de Parfums d'Art et d'Histoire

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Autres produits associés à "Les Objets d'Histoire de Louis XIV"